Mon séjour à la maternité

Publié le par Madame Hérisson

On m'installe dans une chambre double, déjà occupée mais c'est leur jour de sortie alors, je vais profiter de ma première nuit de maman, seule dans cette grande chambre, avec vue sur cour. Il est 16h mais on m'apporte une grosse collation : j'ai tellement faim que j'aurais pu manger la salade de présentation qui accompagnait le saucisson à l'ail (mais il ne faut pas déconner quand même, hein). Han, du saucisson à l'ail... Je n'ai pas mangé de charcuterie depuis à peu près 8 mois, je me jette dessus comme une morfale ! Je ne laisse pas une miette de ce plateau, tellement c'est bon (plus les jours passeront, plus la qualité déclinera...).

Monsieur Hérisson revient et mon père profite de ce jour férié pour nous rendre visite : ce sera d'ailleurs la seule visite de mon séjour, on restera uniquement tous les 3, les 3 autres jours (par contre, j'ai subi les visites de ma voisine...).

Après le départ de Monsieur Hérisson, j'accepte de prendre la location de la télé (11 € les 3 jours) et je me retrouve seule avec la Miss. Finalement, je l'ai peu regardé (seulement, la finale du Masters de tennis le lundi soir et quelques Maternelles le matin et un peu aussi pendant le déjeuner).

Mon séjour à la maternité

Heureusement, la miss est calme, j'ai quelques coups de fil à passer et le personnel vient régulièrement me voir pour m'examiner et montrer les premiers gestes. Je dois donner les premiers biberons debout car je douille trop assise :s Et je commence ma routine de nuit : mettre le réveil pour donner le biberon de 20 ml toutes les 3h (et la première nuit, comme la Miss est un gros bébé, on doit lui faire une prise de sang pour savoir si elle n'a pas un taux de glycémie trop élevé). Autant la journée, la Miss est hyper calme, autant de 18h à 5h du matin, elle a besoin énormément de câlins et de biberons... La première nuit, ça ne me dérange pas tant que ça mais une nouvelle maman arrive à 6h du matin dans la chambre et même si je suis sûre qu'elle comprend, je suis hyper gênée dès que la Miss hurle toutes les 2 heures la nuit (et surtout, quand son gamin commence à crier, elle lance un "chut" très efficace puisque le bébé se tait en moins de 3 secondes)(ça m'a *légèrement* complexé)... Et puis, j'apprends le troisième jour, au moment de la pesée (elle a perdu 5 % de son poids) et du bain, que je peux largement doublé la quantité de lait car c'est un gros bébé (alors que j'enlevais le biberon de sa bouche de peur qu'elle ne mange trop...). Du coup, elle reprend du poids \o/

Mon séjour à la maternité

Pour calmer mes douleurs de l'épisio, on me donne seulement du paracétamol, doublé avec de l'ibuprofène (et je peux vous dire que ça ne fait aucun effet...). J'ai un peu de difficultés à m'asseoir ou rester allongée (ahah, doux euphémisme) et j'apprécie beaucoup de faire mumuse avec le système électronique du lit ;-) (on s'amuse comme on peut !). Je prends également de l'homéopathie pour éviter la montée de lait (qui s'est avérée plus ou moins efficace). Je profite de cette première nuit pour ENFIN dormir sur le côté droit, ça tombe bien, le berceau est de ce côté (je n'ai plus qu'à tendre le bras pour câliner la Miss)(en mode feignasse)

La photographe passe le deuxième jour (alors que je ne suis pas habillée, ni douchée et que la Miss vient de se réveiller... On a de ces tronches sur les photos :D) et une personne veut me vendre des moulages de main et de pieds en plâtre (non, merciiiiii)(60 € le cadre, really ?).

Les soins le matin sont le moment appréciée où je peux *enfin* sortir de ma chambre et je croise d'autres nouvelles mamans : celle qui a dû arrêter d'allaiter, celle qui a pondu une crevette (elle avait un jour de différence avec Miss Hérisson mais on aurait dit qu'elles avaient un mois de différence tellement la notre est géante ^^) ou encore celle qui avait souffert lors de son accouchement (dilatée à 10 pendant des heures, elle avait finalement subi une césarienne)

Le troisième jour, je retrouve l'auxiliaire de puéri qui m'a accouché ainsi que la sage-femme qui m'a préparé à l'accouchement ! Le soir même, je profite de la venue d'une auxiliaire pour lui demander des conseils pour que la Miss pleure moins. Elle m'apprend qu'elle a un énorme besoin de succion et comme je n'ai pas de tétine à proximité, la Miss doit se contenter de mon petit doigt, calée dans mon lit entre moi et un coussin d'allaitement. Je dors peu cette nuit là mais au moins, je comprends un peu mieux ses pleurs.

Mon séjour à la maternité

Au quatrième jour, au moment des soins, on m'apprend que la pédiatre va passer et qu'on pourra sûrement sortir dès aujourd'hui ! Par chance, elle passe en fin de matinée : on lui pose tout un tas de questions pratiques, elle fait un examen clinique, un test auditif sera à refaire dans quelques semaines et son cœur doit être examiner dans les prochains jours mais rien d'alarmant selon ce médecin. On peut donc sortir \o/ On en profite pour faire notre ravitaillement en biberon et en couches (on aurait bien pris le lit et le coussin d'allaitement mais ce n'était pas trop discret ;D), dire au revoir au personnel et particulièrement à la sage-femme T. qui m'a accouché 3 jours plus tôt ♥

On installe la Miss dans la voiture et notre nouvelle vie à 3 peut commencer dans notre chez-nous !

Publié dans maternité, Miss Hérisson

Commenter cet article

Pomdepin 30/11/2013 17:51

Très bel article...et une découverte pour moi. Ici en Angleterre, on sort au bout de 24 h, même après une césarienne. Du coup, ce n'est pas du tout la même expérience. Et à par dans le privé, on se retrouve dans des chambrées de 6 ou 8, c'est un cauchemard!

Pomdepin 02/12/2013 14:14

Ça s'appelle l'hospitalisation à domicile. Une sage femme passe au moi d'une fois par jour, plus si il y a besoin. Et elle est dispo 24/24 si il y a un problème. Ça dure environ 10 jours. Enfin, c'est la théorie. Pour bébé 5, elle n'est passe que 3 fois en 10 jours, parcequ'elle était débordée, heureusement que ce n'était pas le premier et que la césarienne s'est super bien passée.

Madame Hérisson 02/12/2013 14:07

24h ?! Wahou, c'est hyper tôt ! Autant j'étais pressée de rentrer chez moi au bout de 3 jours, autant je crois que j'aurais été incapable de sortir au bout de 24h :s

Céline 28/11/2013 16:59

Chouette article, très enrichissant comme expérience pour celles qui vont accoucher :)

Céline 28/11/2013 19:54

Ah oui, je suis preneuse aussi ^^

Madame Hérisson 28/11/2013 18:18

Merci ;-) je prépare également un article sur ma valise pour la maternité (enfin, surtout quelques indispensables ^^)

Lili 28/11/2013 16:48

Je t'ai imaginée dans la chambre avec ta petite hérissonne ;-)

Madame Hérisson 28/11/2013 18:18

Héhé ;-)

Elsa Saône 28/11/2013 16:32

Bien plaisant à lire comme article... Sauf les douleurs de l'épisio...courage

Madame Hérisson 28/11/2013 18:17

Hihi, merci, mais ça va beaucoup mieux maintenant !

Paulichinelle 28/11/2013 16:28

Tu as du apprécier le retour à la maison :)

Madame Hérisson 28/11/2013 18:17

Oh oui, on peut gérer ses pleurs comme on veut, sans crainte ;-)