Retour à la maternité

Publié le par Madame Hérisson

Retour à la maternité

5 semaines après mon séjour, je suis retournée sur les lieux de mon accouchement. Pas pour un pèlerinage mais pour la visite postnatale, pour tout vous dire. Tout va bien pour moi mais je suis sortie de cette visite bien plus émue que je ne l'aurais pensé.

J'ai vu des ventres ronds, plein, partout. Dès les admissions. Quand j'étais enceinte, je m'amusais à me demander à quel stade de la grossesse étaient ces femmes. Ces femmes ont dû se demander à quel stade j'en étais (1er trimestre ?)

J'ai vu une toute jeune maman qui sortait de sa chambre avec son tout nouveau bébé. Elle s'est donné du courage en soufflant un : "allez, c'est parti", comme si elle venait de passer quelques minutes à pleurer dans sa chambre et qu'elle rassemblait toutes ses forces pour ne pas craquer devant le Monde. D'ailleurs, en passant devant notre banc (on était 3 à attendre le rendez-vous du médecin), à la question "le bébé a combien de jours ?", elle nous a confessé tout doucement, tout en marchant et poussant son chariot : "2 jours... mais il ne dort pas beaucoup". A ce moment-là, j'avais juste envie de me lever et de lui faire un énorme câlin ♥

J'ai entendu des pleurs de bébés. Beaucoup. Comme pendant les nuits lors de mon séjour où ces pleurs me rassuraient *ouf, je ne suis pas la seule à être dans ce cas* (j'vous jure que ma voisine de chambre m'a traumatisé à avoir un bébé qui ne pleure pas du tout !)

J'ai vu quelques têtes connues dans le personnel soignant mais surtout des têtes non connues (c'est impressionnant comme cet hôpital fait autant tourner son personnel). J'aurais aimé croisé la sage-femme qui m'a accouché ou encore les aides puer. Tant pis.

J'ai zoné dans ces couloirs que je connais par cœur (limite, j'ai failli rentrer dans mon ancienne chambre ^^)

J'ai attendu à côté d'une petite fille bien sage, 3-4 ans, qui attendait seule sa mère en consultation. J'ai failli l'adopter sur le champ puis je me suis résolue en me disant que ma fille sera comme ça aussi (par contre, je ne la laisserai JAMAIS seule dans un couloir d'hôpital sans avoir un œil dessus...)

Les sages-femmes sont toujours en grève. Finalement, rien n'a vraiment changé en 5 semaines...

Retour à la maternité

Publié dans maternité, accouchement

Commenter cet article

Elsa Saône 19/12/2013 18:03

On sent beaucoup d'émotion dans ton article. C'est touchant <3

Madame Hérisson 19/12/2013 20:41

Merci ! Je repense à cette jeune maman très souvent depuis hier...

Maman Yuki 19/12/2013 16:55

Ici j'y retourne tous les mois... Hé oui, on a gardé la pédiatre de la maternité où j'ai accouché!
Du coup c'est la même séquence émotion à chaque fois, surtout que j'y étais quand même restée 10 jours, donc pour connaitre tout le monde, je connais tout le monde ^^. Et comme je suis une GROSSE curieuse, je ne peux pas m'emêcher de jeter un oeil aux prénoms des bébés sur le tableau des sages-femmes quand je passe leur dire bonjour.
Et ça finit toujours par un "tu te rappelle ma chérie, c'est ici que tu es née!" à l'intention de la petite viking... Qui me regarde en soupirant avec son air de "wai mais on s'en tape, là c'est l'heure du bib!" :P

Madame Hérisson 19/12/2013 20:41

Hihihi, nos bébés, ces ingrats ;-) J'y suis retournée toute seule, je n'ai pas pu me pavaner avec :-D