{0-3 mois} Notre organisation pour le repas de la Miss

Publié le par Madame Hérisson

{0-3 mois} Notre organisation pour le repas de la Miss

Ici, c'est biberon depuis la naissance. Pour nous préparer au mieux, j'avais acheté des biberons (un de 160 ml et 3 de 260 ml) et tétines (2 débit 1 et 3 débit 2) Mam. Je n’en avais entendu que du bien et on me promettait que 90% des bébés l'adoptaient. J'avais presque tout misé dessus (j'avais quand même un biberon bébéconfort mais sans tétine et un Tommee Tipee tout petit) alors j'espérais bien que la Miss ne fasse pas partie des 10% ;-) Quant au lait, on nous avait bien dit de prendre le même que celui bu à la maternité, même si pour moi, presque tous les laits se ressemblent !

Justement, à la maternité, on nous fournissait des biberons déjà tout prêts, de marque Gallia. La Miss buvait et on jetait le reste dans l'heure qui suivait... quel gâchis ! On en a fait un stock pour le retour à la maison mais on a dû vite se rendre à l'évidence : ces biberons étaient bien trop petits (90 ml à mon souvenir) pour la quantité ingurgitée par la Miss ! Les biberons Mam ont été très vite adoptés, le 160 ml et le débit 1 d’abord et au bout de 6-8 semaines, on a continué avec les 260 ml et le débit 2. C’est super simple d’utilisation : on met de l’eau de source (on nous a vivement déconseillé l’évian, on prend la moins chère à Auchan) jusqu’à la quantité désirée, par exemple 150 ml, on complète avec un certain nombre de doseur-rase de lait en poudre et c’est là qu’il faut être fort en calcul mental, du moins, bien connaître sa table de 30 ;-) c’est-à-dire, 1 dose vaut pour 30 ml d’eau, combien faut-il de dose pour 150 ml d’eau ? Bon, heureusement que ça vient tout seul car calculer ça à 3h du mat’, ça pique un peu !

On mélange horizontalement (et bien vérifier que tout est bien vissé)(les biberons Mam ont cette particularité d’avoir tous les éléments qui se dévissent, pour un meilleur nettoyage) et pof, dans le gosier (et une Miss qui n’attend que son biberon, ben, on a intérêt à se dépêcher ^^), surtout que les tétines peuvent être prises dans les 2 sens. Souvent, elle a encore faim après son premier biberon alors on rajoute une ou 2 doses en plus, sans laver le biberon entre temps. Et pis, parfois, on dose un peu trop et la Miss ne le finit pas (de peu ou de loin…), sachant que le lait ne se conserve qu’une heure à température extérieure (on pourrait le mettre au frigo parce que ça se conserve plus longtemps mais ça voudrait dire qu’il faudrait le réchauffer et connaître la bonne température). C’est un peu rageant de gâcher sachant que les 900g de Gallia coûtent 15,40 € et ne durent qu’une semaine mais on essaye de doser au mieux !

{0-3 mois} Notre organisation pour le repas de la Miss

Pendant le biberon, on installe un lange Hema sur notre épaule (depuis quelques semaines, on ne l’utilise plus car elle bave moins et notre pull, c’est tellement mieux pour s’essuyer ^^), un bavoir à proximité (un petit, glissé sous son cou, et jamais attaché - on n’a pas le temps ^^) et on se cale à un angle du canapé, renforcé par des coussins pour soulager notre bras. Surtout qu’ici, je n’ai jamais voulu acheter de coussin de maternité car un traversin me suffisait pendant la grossesse. Je l’utilise toujours pour donner le biberon dans notre chambre mais je regrette de ne pas avoir investi dans un coussin de maternité, surtout après l’avoir testé à la maternité :(

Quand elle a finit, et qu’on est sûr qu’elle n’en reboira pas d’ici quelques heures, on nettoie le biberon avec un goupillon (tout simple acheté à Carrefour)(le manche nous a lâché au bout de 1 mois…) en séparant la tétine du corps du biberon. Puis, on le laisse sécher sur le rebord de l’évier, n’ayant pas trouvé de sèche-biberons qui ne prennent pas de place. Cette méthode permet de tourner avec 2/3 biberons seulement.

Une fois par semaine, on enlève toutes les pièces détachées et hop, dans le stérilisateur Babymoov. Alors, oui, on est d’accord, ce n’est pas essentiel, on peut stériliser avec une casserole d’eau et on ne stérilise plus à partir de 4 mois. MAIS c’était mon seul achat puériculture, il fait chauffe-biberon (à l’époque, je ne savais pas que je ne chaufferai pas mes biberons) et chauffe-petit pot (ahah) et il est nomade puisqu’il peut se brancher sur l’allume-cigare. Donc, bon, ce n’est pas forcément utile mais comme je l’ai, je ne regrette pas mon achat (en plus, je ne l’ai pas payé cher puisque c’était une vente privée) !

Pendant ces 2 mois et demi, j’aimais bien marquer sur un petit carnet quand elle avait mangé et ce qu’elle avait mangé car :

* c’était pour garder des souvenirs

* quand un professionnel de la santé me demandait combien elle prenait en 24h, j’étais bien incapable de leur répondre, alors je dégainais mon carnet !

Je peux comprendre que ça peut être stressant de tout noter (dans les premières semaines, la Miss buvait 8 à 9 biberons par jour et à 2h du mat’, on n’est pas forcément au taquet) pour certaines, mais j’ai trouvé que pour moi, c’était stressant de ne pas savoir ce qu’elle avait bu ou pas et si on lui avait laissé assez de temps pour digérer entre 2 biberons. A la maternité, on m’avait bien expliqué qu’il fallait au moins 2 heures entre deux biberons et donc, dès qu’on entendait la Miss pleurer, on regardait l’heure pour savoir si il fallait la nourrir. A 10 jours de vie, nous sommes allés consulter la PMI pour principalement peser la Miss. On papote avec la puéricultrice et elle nous apprend qu’on la nourrit trop (comment ça, elle fait déjà 4,5 kgs ?!)(ben, elle est née à 4 kgs…), que si elle pleure entre 2 biberons, on doit lui donner des biberons d’eau. On s’est vite rendu compte que ses conseils ne fonctionnaient pas sur la Miss… Avec du recul, je pense que je n’aurais pas dû attendre ces 2 heures réglementaires les premiers temps pour faire des biberons à la demande mais finalement, notre rythme s’est mit en place petit à petit.

{0-3 mois} Notre organisation pour le repas de la Miss

Quant à la sucette, nous avons opté pour une tétine Avent 0-6 mois dès notre retour à la maison car la Miss avait un grand besoin de succion. On était content car ça l’aidait à s’endormir mais elle ne se réveillait pas quand la tétine tombait. Vers 2 mois, la Miss a trouvé son pouce et depuis 2-3 semaines, elle refuse sa tétine.

En bref,

* les trucs utiles : 2/3 biberons Mam, 1 tétine Avent, 2 langes, 5 bavoirs

* les trucs qui nous servent pas : coussinets pour l’allaitement (j'en ai une boîte neuve, je donne à qui veut ^^)

* les trucs que nous regrettons : coussin de maternité

Commenter cet article

Elsa Saône 20/02/2014 18:34

Jveux bien tes coussinets si ça ne te coûte pas trop cher de les envoyer jusqu'en Corse :-)

Madame Hérisson 21/02/2014 09:43

Non, non, pas de soucis ! Par contre, il me faudrait ton adresse ^^ madameherisson[at]yahoo.fr