Mon mec est père au foyer

Publié le par Madame Hérisson

Mon mec est père au foyer

et on le vit bien, merci.

A 5 mois de grossesse, on a inscrit notre (futur) enfant à la crèche, et on nous a dit : “on ne prend personne en cours d’année, fallait qu’il naisse en mai”. Wokay. Dit comme ça, c’est sûr qu’on allait chercher un autre mode de garde. Au départ, je n’étais pas forcément contre les assistantes maternelles mais Monsieur Hérisson un peu plus. Et en voyant les nounous du quartier papoter entre elles/téléphoner pendant leur balade/avoir 3-4 gamins dans les pattes et savoir qu’on y laisserait près de ¾ d’un salaire, ben, c’était vite vu ! D’autant plus que Monsieur Hérisson n’aimait plus trop son boulot et que c’est moi qui gagnait le plus de nous 2… Monsieur Hérisson allait être père au foyer !

Qu’avait-on fait là ? Bon, soyons clair : la question “quel mode de garde allez-vous prendre à la fin du congé maternité ?” est résolument dans le top 3 des questions les plus posées pendant la grossesse (après “c’est une fille ou un garçon ?” et “comment comptez-vous le nourrir ?”)(FUCK). Alors, les réactions des gens ont été plutôt favorable, avec quand même un sourire en coin (“han, c’est bien. Enfin, je veux dire, c’est rare. Mais c’est bien. Pourquoi ?”)(c’est là qu’on explique les raisons que j’ai énuméré plus haut). Et puis, il y a des questions qui ont été posées par des personnes qui n’auraient pas idée de poser à une (future) mère au foyer :

- ça ne va pas être compliqué qu’avec un seul salaire ? Ben non, ça revient au même : imaginez un parent avec un salaire de 1300 €/mois où vous enlevez 800 € pour payer la nounou. il lui reste 500 € par mois (j’arrondis les chiffres, hein, c’est pour un ordre d’idées). Imaginez ce même parent qui est en congé parental, sa seule ressource est une aide de la CAF de 500 €… oh, wait, mais c’est le même solde à la fin du mois ?! Et au moins un des parents qui est toujours avec l’enfant, c’est un plus non négligeable !

- mais professionnellement, tu n’as pas peur de perdre ta place ? Ho hey, les gars, on est fonctionnaire ! Alors, oui, on s’est compliqué la tâche car on demande notre mutation pour septembre et pour qu’elle soit acceptée, il faut être actif à la date de reprise. Or, quand on est en congé parental, on n’est plus actif. Mais c'est considéré comme du service effectué (ça, c’est pour la retraite ^^)

- La chaaaance ! Hum, tu veux dire, que c’est trop cool de reprendre le boulot et d’être loin de sa fille chérie près de 38h/semaine ? Hum, je ne crois pas, non. C’est vrai que je préfère laisser la Miss à mon mec plutôt qu’à une inconnue (nounou ou crèche) mais quitte à choisir, je préfère qu’on soit tous les 3 à la maison (mais financièrement, ce n’est pas possible…)

Ma reprise du travail est arrivée beaucoup plus vite que prévu, enfin mentalement (je n’ai pas pu prolonger mon congé maternité par des congés annuels car on m'a retiré des jours de congés annuels)(clique et signe :p), j’ai dû me résoudre à laisser ma fille alors qu’elle n’avait que 2 mois et demi, à son père. J’avais confiance en lui car il connaissait autant les gestes que moi mais ce qui m’inquiétait, c’était sa… comment dire… non-patience ? Et son non-supportage-de-cris/pleurs. Coïncidence ou destin, la Miss a trouvé son rythme à ce moment-là et elle ne pleure plus quand elle a faim. J’ai été rassurée très vite.

Alors, oui, ce n’est pas toujours drôle quand je rentre du boulot et que la Miss a déjà bu son dernier biberon de la journée, j’ai juste le temps de lui faire un câlin avant de la coucher ; ce n’est pas drôle non plus quand la Miss se réveille à 4h ou 5h du matin (parce qu’elle a pris son dernier biberon à 18h ou 19h) et que je ne pourrais pas me rendormir avant 22h le soir (la journée est longue, croyez-moi). Mais entendre Monsieur Hérisson me raconter leur journée (“ce matin, j’ai croisé en ville 2 autres pères avec leurs enfants”)(quand je lui ai demandé pourquoi il ne leur a pas proposé un tea time à la maison, il m'a rit au nez) et voir Miss Hérisson s’agiter avec un énorme sourire sur son visage quand je rentre dans la chambre, ben, ça efface tout <3 Et puis, on gagne en qualité de vie : on ne court pas partout le matin pour apporter la Miss à la crèche/nounou, on ne stresse pas la journée de voir le numéro de la crèche/nounou s’afficher sur le téléphone (“bonjour, votre fille a de la fièvre, vous pouvez venir la chercher ?”)(au lieu de ça, j’ai des appels du style, “en rentrant, tu pourras acheter du pain ?” ^^)...

J’essaie d’être le plus présente possible, en casant par exemple les rendez-vous médicaux tôt le matin ou tard le soir mais il y a toujours une part de moi qui culpabilise en se disant que je ne suis pas assez présente :\ Le week-end, je passe mon temps à me demander pourquoi je fais mes comptes alors que je devrais profiter de ma fille et inversement, à admirer ma fille qui fait des “areuh” alors que j’ai des tonnes de trucs à faire (mes comptes par exemple)(rassurez-vous, je ne passe pas mes week-ends à faire des comptes, hein ^^). Culpabilité, bonjour !

Si tout va bien, le congé parental s’arrêtera sûrement cet été (on attend une mutation, pour partir d’ici, ou pas) et en septembre, une place en crèche nous attend (si tout va mal - pas de mutation/une mutation pour l’un et pas pour l’autre/pas de place en crèche - le congé parental sera nécessaire mais non payé). Alors, on profite de ce moment privilégié parce qu’on sait que c’est éphémère !

Commenter cet article

Emma 12/03/2014 14:39

Bah moi je dis la chaaaance quand même :) Je suis en congé parentale (mêmes raisons que vous) mais je voudrais reprendre et mon chéri voudrait lui être à la maison. Mais il n'est pas fonctionnaire mais employé de banque, et c'est le placard assuré à son retour ... :(

Madame Hérisson 12/03/2014 17:30

C'est vrai qu'on a de la chance ;D c'est dommage que le congé parental soit si mal vu :\

Paroles de Bébé 11/03/2014 14:45

papa poule aussi a été papa au foyer (pendant trois mois, mais ça compte quand même, pas vrai?!) et j'ai adoré ça ! on passait des moments rien qu'à nous et quand maman chérie rentrait, c'était la fête ! maintenant on court beauicoup plus pour aller chez la nounou, mais c'est cool quand même! alors profitez-en !!!

Madame Hérisson 11/03/2014 17:54

Mais oui, 3 mois, ça compte ;-)
On sait qu'on a de la chance, en plus, on va pouvoir profiter du jour qui s'allonge et du beau temps !

Lili 10/03/2014 10:07

Ah je ne savais pas qu'il était père au foyer ;-)
Sur la culpabilité, je peux imaginer, tout est chamboulé et les jeunes parents doivent être tiraillés de tous les côtés !
Vous saurez quand pour la mutation ?

Madame Hérisson 10/03/2014 14:37

On le saura entre fin mai et début juin :/