La Miss pendant les travaux

Publié le par Madame Hérisson

La Miss pendant les travaux

Comme vous le savez (ou pas), on a acheté un appartement cet été. Et comme il était en sale état, on a dû faire pas mal de travaux (aka détruire des cloisons, enlever la tapisserie des années 70's et nettoyer sols, murs et plafonds). Et aucun moyen de faire garder la Miss pendant ce temps là (pas envie et/ou pas de possibilité), on a donc dû composer avec.

Alors, concrètement, à 9mois, elle n'a pas beaucoup pu nous aider mais tous les jours, elle montait dans nos bras les 4 étages puis, on l'installait dans la poussette afin qu'elle puisse nous voir et qu'on ait les mains libres. Alors oui, la Miss qui d'habitude passe ses journées à ramper, se trouvait légèrement frustrée d'être contrainte à rester assise pendant 2-3 h sans vraiment bouger (on la déplaçait d'une pièce à une autre, mais bon, ce n'est pas la balade du siècle ^^). Entre deux grattages de tapisserie, je donnais le biberon de la Miss et je la changeais mais on a remarqué qu'elle ne pouvait tenir plus d'une demi-journée dans cette situation (la Miss préférait nous observer plutôt que dormir...). Alors, souvent, on travaillait à l'appartement le matin et on laissait Monsieur Hérisson à ses travaux pour manger et faire la sieste. Et parfois, on y revenait en fin d'après-midi.

Pour s'occuper, la Miss :

* joue avec une peluche d'éveil accrochée à sa poussette (parce qu'il ne fallait que rien ne tombe par terre, le sol était très sale)

* nous encourage avec des petits cris quand on monte à l'échelle ou quand on utilise l'aspirateur ;-)

* s'amuse à attraper la queue de Mickey :D

La Miss pendant les travaux
La Miss pendant les travaux

* fait du charme aux vendeurs des magasins de bricolage ^^

Maintenant que chacun a repris ses activités (nouveau taf pour Monsieur Hérisson, crèche familiale pour la Miss et reprise du boulot pour moi), le rythme va être différent et on va pouvoir profiter de nos quelques après-midi de libre, sans la Miss pour avancer encore plus vite dans nos travaux !

Commenter cet article