Le cas de la chaussure

Publié le par Madame Hérisson

Le cas de la chaussure

Avant le début de sa motricité (vers le 10e mois), la Miss ne portait jamais de chaussons ou de chaussures, même pour décorer ses petits pieds. Elle supportait mal les chaussettes, alors si c'était pour qu'elle vire également les chaussures, non merci.

En septembre, pour l'entrée à la crèche de la Miss, on nous a demandé des chaussons. Bon, pourquoi pas... Alors, j'ai fouillé dans les affaires qu'on nous avait donné et j'ai trouvé des chaussons-trop-mignon :

 

Le cas de la chaussure

Puis, elle a commencé à se mouvoir : station debout vers 11 mois, quelques pas le long du mur vers 13 mois, utilisation du pousseur à 13 mois et quelques puis la Miss a demandé nos mains pour marcher. Au retour des vacances de Noël, la Nounou semblait bien embêtée et son discours fut sans appel : "votre fille commence à bien marcher mais ses chaussons ne suffisent plus, elle marche les pieds en-dedans. Il lui FAUT des semelles rigides". 

Wokay, la claque.

Je suis plutôt une maman cool et là, je me suis dit que j'avais dû sûrement râter un truc. En fait, on avait bien vu que ses pieds n'étaient pas droits mais je pensais que c'était normal ! Oups ! Et pis, j'ai toujours lu que les semelles rigides, c'était le mal pour commencer la marche. Et pour moi, ma fille ne marchait pas, on l'aidait à marcher (nuance).

Mes copines sur les réseaux sociaux m'ont bien rassurée, et comme la visite chez mon médecin était prévu pour dans quelques semaines, j'ai préféré patienter en remplaçant ses chaussons devenus trops petits par des chaussons en cuir !

Mon père nous avait bien passé les chaussures que je portais petite, mais comment dire..., des modèles datant de plus de 30 ans (outch) et usés ne favorisent pas le redressement du pied ;-) (chuuuut, mon père croit qu'on les utilise tous les jours)

Le cas de la chaussure

La taille des pieds

Qui dit achat de chaussures, dit mesure des pieds ! Comme je n'avais pas de référence, j'ai regardé comment on calculait la taille des pieds sur Internet : il y a plusieurs méthodes, mais toutes se regroupaient : la Miss faisait du 19 !

Les chaussons en cuir

Depuis plusieurs mois, j'avais collecté quelques références sur un board Pinterest (je me suis intéressée de près à cette histoire de marche depuis longtemps) et au moment de choisir, j'ai pu comparer tranquillement les différentes marques. Début février, mon choix s'est finalement porté sur Nat-essence pour la qualité et le prix (pas plus de 15 €, mon credo). Sur la taille, j'ai eu un léger doute, mais j'ai pris du 6-12 mois (elle en avait 15) correspondant à la taille 19-21. 12 € (et 2.4 € de frais de port) et 2 jours plus tard, la paire de chaussons étaient chez nous, dans une minuscule enveloppe (ben oui, pas besoin de grosses boîtes :p). Je ne voulais pas de rose (mon 2e credo) et comme la boutique ne proposait pas de hérisson, je me suis rabattue sur les étoiles ;-)

Nous qui ne mettions jamais rien aux pieds de la Miss lors des promenades en poussette, on (je ?) s'est amusé à mettre systématiquement les chaussons à la Miss : chez nous, en poussette ou chez la Nounou, la Miss les quittait que pour dormir !

Le cas de la chaussure
Le cas de la chaussure
Le cas de la chaussure

Les chaussures

Mi-février, pour la visite des 15 mois, je parle à mon médecin du coup des pieds en-dedans. Il me conseille effectivement des semelles dures mais qu'il n'est pas inquiet d'une future longévité. Bon, je crois que tout le monde est ligué contre moi et que je vais devoir acheter des chaussures !

Autant les chaussons, je pouvais les commander sur Internet, autant les chaussures, je préférais qu'elle les essaye en vrai ! J'ai un peu comparé les prix sur Internet et je m'attends à payer entre 30 et 40 € la paire (pas plus de 45 €, mon credo).

Un dimanche après-midi pluvieux, j'emmène la Miss dans un grand centre commercial où pas loin de 4 boutiques de chaussures sont présentes. Et ben, je suis repartie bredouille :( les prix étaient convenables mais soit c'était trop fifille, soit les pieds de la Miss ne rentraient pas dedans (comment ça, elle a des grosses chevilles ?!) et aucun vendeur n'est venu à ma rescousse. Je suis sortie de là bien déçue et ce n'est que 2 semaines plus tard (et une énième relance de la part de la nounou)(tu la sens la pression ?) que je me suis décidée à fréquenter, non pas les boutiques spécialisées chaussures, mais les boutiques spécialisés enfants. 

Samedi dernier, je suis passée chez Vert Baudet (j'ai la carte fidélité et ils faisaient des promos) : un tout petit rayon, 2 familles qui attendent devant, une vendeuse qui ne me calcule pas... Il ne m'en fallait pas plus pour que j'aille voir ailleurs ! Ca tombe bien, il y a un DPAM juste à côté. Le rayon chaussures est immense, un vendeur est disponible et les chaussures sont jolies... PAR-FAIT ! Heu, non, sauf le prix au-delà de 50 € o_O Oups ! Le vendeur fait bien son job et il a l'air de bien s'y connaître (au moins, autant que moi qui ai lu des dizaines d'articles dessus). Je flashe sur une paire de chaussures taupe (avec du rose)(oups) qui coûte 52 € (double oups). La Miss les essaye (finalement, elle met du 21 !) et le vendeur nous explique comment les mettre : pour une fois, la Miss se laisse faire face à un inconnu et marche à l'aise dans le magasin. Bingo, ce sera sa première paire de chaussures ♥

Depuis, elle ne lâche plus ses chaussures, quand elle nous voit nous habiller, elle s'approche de ses chaussures (choupitude absolue) et on a pu faire tous les 3 notre première promenade dehors hors poussette ♥

Le cas de la chaussure
Le cas de la chaussure
Le cas de la chaussure

Bon, je ne suis pas sûre que la prochaine paire de chaussures soit au même prix (parce que tous les 3 mois, la Miss va nous ruiner !) mais je suis sûre de garder bien au chaud dans une belle boîte ces chaussures quand elles auront fait leur temps !

Publié dans point mode, Miss Hérisson

Commenter cet article

frootloops 14/03/2015 14:59

je compatis pour le prix, j'ai fait bien pire j'ai pris des pom d'api (presque 100€ une honte...bon c'était un cadeau sinon je n'aurais pas pu mettre ce prix), j'achète maintenant que lorsque c'est soldé. Pour l'instant la miss fait toujours du 19 (on avait acheté la dernière paire en décembre) mais je pense qu'elle va bientôt passer au 20 (mais j'ai déjà une paire en stock acheté en soldes mouhaha). J'avoue que certains vendeurs sont des gros bippp et te calculent même pas (alors que quand tu n'as pas besoin d'eux là tu les as dans les pattes). Cela m'était arrivé dans un DPAM chaussures d'ailleurs du coup j'étais repartie direct alors que c'était les soldes et que ça aurait valu le coup mais bon ça m'a agacé...
J'ai la chance d'avoir trouvé ne boutique spécialisée pour les enfants pas trop loin avec un personnel adorable (mais des chaussures qui coûtent un rein...).
Sinon ta miss est trop trop cute <3

Madame Hérisson 14/03/2015 21:13

J'attendais que la Miss marche pour vraiment acheter ses premières chaussures (et de bonne qualité) mais je sens que je vais profiter des soldes aussi ;-)
100 €, c'est quand même fou le prix o_O

(t'as vu, elle pourrait faire blogueuse mode :p)(presque)

Lo 13/03/2015 08:13

Aie! 52 euros, ça pique!
je mets rarement autant pour moi alors pour des minis chaussures ...
pourtant ça va commencer dans peu de temps je sens!

Madame Hérisson 13/03/2015 11:34

Pareil pour mes chaussures, mais je ne sais pas ce qu'il m'a pris... Un moment de faiblesse ? :D