Les vacances

Publié le par Madame Hérisson

Oui, oui, les vacances de la Miss sont finies depuis le 1er septembre (et un peu plus tôt pour nous)(bonjour, c'est nous les boulets qui n'avions pas assez de congés à poser pour finir le mois) mais je voulais quand même revenir dessus (dit-elle un jour de froid et de pluie)(coucou l'automne, tu es bien en avance cette année :p)(bitch).

Vazy, prends un thé chaud, du popcorn et un plaid, ça risque d'être long ^^

Les vacances

4 semaines tous ensemble, c'est à la fois court et long (coucou la contrariété). Je m'étais dit qu'on ferait plein de choses tous les 3 (genre des sorties dans les parcs des environs, voir même des sorties à la journée un peu plus loin)(tu le sens la fille en manque de la mer ?) ou même, toutes les 2 (gommettes, lecture, pâte à modeler et autres activités des 18-24 mois)(tavu, je m'y connais en activités :p).

Ahah. La bonne blague.

Les vacances

Le temps des travaux

Les vacances

4 semaines de vacances, 3 semaines de travaux dans notre appart. Bam.

On savait qu'on devait aménager nos placards et finir quelques travaux pendant l'été (le pied de Monsieur Hérisson allant nettement mieux) mais on ne pensait pas que ça durerait aussi longtemps. On a eu quelques déconvenues (coucou les nombreux allers-retours à Casto)(à la fin, on tutoyait presque les vendeurs...) mais on a également pris notre temps : on commençait à 10h et on s'arrêtait à maximum 15h pour que la Miss puisse faire sa sieste (elle tombait de fatigue, la pauvre...). Et on reprenait entre 18h et 20h. Enfin, je dis "on", mais c'est Monsieur Hérisson qui s'est chargé de la plupart des travaux : découpe du bois, montage, transport du matériel... Je m'occupais uniquement de la Miss (et c'est déjà beaucoup :p) et aidais parfois Monsieur Hérisson (mesure des planches, nettoyage, aide à la découpe...).

Du coup, je ne pouvais pas proposer des vraies séances de jeu avec la Miss (la bonne excuse).

Le temps d'aller ailleurs

Les vacances

Après 3 semaines de travaux, nous avions fini nos objectifs (et voir un peu plus !), il nous restait quelques jours pour profiter d'être tous les 3, en vacances (un mini-séjour de 4 jours !), direction la Bretagne et la maison familiale !

Ca nous a fait un bien fou de voir la mer et de respirer les embruns, de retrouver les souvenirs de mon enfance, manger les produits locaux (ben quoi ?)... MAIS :

 

Les vacances

* on n'avait pas de lit pour la Miss (j'ai cherché pendant des mois un lit-parapluie, j'en ai trouvé un dans une brocante, on l'a utilisé 2 fois, on l'a laissé dans la maison de la mère de Monsieur Hérisson, ils ne se parlent plus depuis (pas à cause de ça, hein !), fin de l'histoire). Il y avait bien le petit lit que j'utilisais quand j'étais gamine mais j'étais loin de m'imaginer de l'état épouvatable du matelas (coucou l'humidité) combiné à des barrières de lit quasi-inexistantes pour un matelas déjà bien élevé... Tant pis pour mon sommeil, la Miss dormirait dans notre lit, sa sécurité avant tout ! 

1er nuit : arrivée à 5h du matin (on a fait un trajet de nuit où la Miss a dormi très moyennement), la pauvre, elle était tellement crevée qu'elle s'est endormie en moins de 2. Pas nous, hein. Nous, on s'est reçu des coups de pied, des coups de tête, des griffures, après avoir roulé toute la nuit. Tu parles qu'on était bien frais pour le premier jour des vacances. Heureusement qu'on s'est vautré comme des baleines échouées sur la plage. Ah non, il fallait surveiller la petite qui courrait partout. #ohwait

2e nuit : pas de sieste de la journée, une journée à découvrir plein de trucs, l'air de la mer... Bref, toutes les conditions étaient réunies pour que la Miss dorme tôt. 21h30, elle ne dormait toujours pas. On l'a bordé et rassuré et 5 minutes après, elle était dans les bras de Morphée. Quand on a voulu se coucher, on s'est rendu compte qu'elle occupait TOUT notre lit. Oui, oui, une petite créature de 85 cm peut largement occuper un lit de 1,60*2 m. Monsieur Hérisson a eu beaucoup moins de scrupules que moi pour la bouger et pouvoir s'intaller. Moi ? J'ai dormi sur les 10 cm² qu'il restait.

3e nuit : sieste dans l'après-midi, connaissance de l'environnement... Bref, la Miss n'était pas du tout dans les bonnes conditions pour dormir seule dans le grand lit. Elle s'est endormie dans mes bras, et moi avec. L'avantage, c'est que j'avais un peu plus de place que la nuit précédente. L'inconvénient ? La soirée télé en amoureux est tombée à l'eau ;-)

4e nuit : pas de sieste l'après-midi mais la Miss ne voulait dormir que dans mes bras, visiblement... Bon, ben, c'est reparti pour une nuit à ne dormir que d'un oeil.

Il y a quelques mois je regrettais de ne pas avoir fait de cododo, maintenant, je sais ce que c'est, c'est NO WAY ! Bref, je suis revenue des vacances, encore plus fatiguée qu'au départ !

* elle s'est blessée plusieurs fois : rien de grave mais de quoi froler la crise cardiaque et/ou le retournement de l'oeil (chute sur le carrelage et arrachage d'ongle du pied)(bon appétit)

Le temps de profiter d'être toutes les 2

Monsieur Hérisson a repris le travail le lundi et moi, je reprenais que le vendredi. Nous avons eu 4 jours entre amoureuses. On aurait pu en profiter pour faire des gommettes, lecture, pâte à modeler et autres activités des 18-24 mois mais tu vois, j'avais un peu la flemme (et finalement, je ne m'y connais pas tant que ça en activités pour 18-24 mois ^^). Et pis, il fallait ranger, s'occuper des papiers administratifs, et récupérer des vacances pour être en pleine forme pour le boulot. #ahah

Bref, des vacances pas vraiment reposantes (vivement les prochaines à Noël qui seront très reposantes... Oh, wait ?!) mais on était tous les 3, c'est bien là le principal ♥

Commenter cet article