Le cas de la rentrée

Publié le par Madame Hérisson

Déjà 2 semaines et pourtant, c'est déjà la routine.

La pré-rentrée a eu lieu jeudi 1er, à 10h. La Miss était au taquet : tout l'été, la famille lui a répété "alors, bientôt la rentrée ?" (coucou la pression), alors depuis une semaine, la Miss nous demandait : "c'est demain l'école ?". Et mercredi soir, nous avons pu lui répondre : "oui, demain, c'est l'école !"

Le cas de la rentrée

On est arrivé en avance, un peu fébrile (enfin surtout moi). On a vu des parents totalement indifférents (checker ses mails alors que la directrice nous accueille ?). On a vu des parents super investis (je prends en photo mon gamin devant l'école/dans l'école/dans la classe, limite le selfie avec la maîtresse). On a vu des parents mal polis. On a vu des parents fayots. On a vu des parents évitant les regards des autres parents parce que les larmes commençaient à monter (coucou moi).

Le cas de la rentrée

On a vu des enfants pleurer. On a vu des enfants s'agripper aux jupes de leur mère (coucou la Miss). On a vu des enfants être indifférents comme leurs parents (tel père, tel fils :p). On a vu des enfants aussi appeurés que la Miss (et ça nous a rassuré :p).

La rentrée s'est finalement bien passée, moins de pleurs que je ne l'aurais pensé. Après 6 semaines tous les 3, cette heure de séparation nous a paru incroyablement longue. A la sortie, la Miss ne voulait plus quitter la cour de l'école o_O et la directrice nous a rassuré : "normalement, il faut une dizaine de jours pour s'acclimater". Et pour les parents, c'est combien de temps ?

Le cas de la rentrée

Depuis, on a quelques soucis d'organisation (le périscolaire, cette plaie) et de management mais la réunion de rentrée nous a apaisé.

Et la Miss ? Ben, ça va. Un matin sur 2, elle dit qu'elle veut pas aller à l'école, qu'elle veut faire les magasins ou aller à la plage, mais on gère plutôt bien (on a croisé des enfants hurlants de tristesse, je me sens un peu chanceuse du coup).

Aucun accident de propreté n'est à déplorer (enfin, les tâches de bouffe sur le t-shirt ne sont pas comprises dedans :p).

Et le soir, quand elle rentre de l'école :

Tu as fait quoi aujourd'hui ?
- J'ai mangé du gâteau au chocolat !

Le cas de la rentrée

C'est bien là, l'essentiel, non ?

Publié dans Miss Hérisson, maternelle

Commenter cet article