Le cas de l'école

Publié le par Madame Hérisson

Alors, cette première année d'école ?

Le cas de l'école

De l'apprentissage

Je n'avais aucune idée de ce que la Miss pourrait apprendre en petite section de maternelle. J'avais vu juste avec tout le côté social et interactions avec les autres (enfants comme adultes) mais je ne me doutais pas une seule seconde que la Miss, 10 mois après sa rentrée, sache :

  • compter et reconnaître pas mal de chiffres (par contre, pour l'ordre, on repassera :D)
  • mémoriser des histoires (elle nous a bluffé quand elle a récité un poème à la maison pour la fête des pères)
  • dessiner un bonhomme
  • savoir les lettres de l'alphabet et les associer à un prénom et/ou un animal/objet

c'est mon H, Maman !

Des règles de société

Il a fallu plusieurs mois à la Miss pour s'ouvrir : avec ses camarades, avec ses maîtresses/ATSEM, avec l'école tout simplement. D'ailleurs, jusqu'au bout, la Miss ne nous a rien raconté de ce qu'elle faisait en classe. Au mieux, on sait ce qu'elle a mangé le midi (aaaah, la bouffe, la vie !). J'ai même eu droit à :

Aujourd'hui, on a fait des activités. Et après, on a fait pipi.

Wokay. Heureusement, à chaque vacances, on avait le retour des cahiers de progression et il y avait également un blog de classe où on pouvait la voir évoluer (ou pas) auprès de ses camarades.

L'école lui a appris certaines règles ("on ne dit pas ouais, on dit oui", la politesse, la propreté...) et elle a mis au point sa culture (Spiderman, Patpatrouille et la Reine des Neiges sont entrés dans son vocabulaire, sans pour autant entrer à la maison :D #malinlelynx) grâce à ses camarades ! Elle a commencé également à rejeter certains aliments (depuis quand "les pâtes, c'est beurk" ?) et s'inventer un ami imaginaire (pendant longtemps, on a vraiment cru qu'un de ces camarades s'appelait Nufa !)

De la proximité

Finalement, on est bien tombé : une petite école (juste 4 classes) construite en face d'une autre école maternelle aux allures d'usine, des instits jeunes et dynamiques (la communication par mail est top !), des sorties scolaires nombreuses et variées (poney, marché ou encore théâtre) et des livres offerts à Noël et à la fin de l'année . Sans oublier le spectacle de fin d'année (sur le thème de la Grèce)(chez les petites sections, les filles étaient déguisées en sirène et les garçons en Poséidon :p) suivi d'une kermesse et d'un pique-nique !

Du chouinage

Enfin, surtout pour moi. J'ai chouiné à la rentrée, au spectacle de Noël, au spectacle de fin d'année et aux remises de livret. Bref, sa maîtresse ne me voyait qu'en chouinant :D (on dit qu'on met ça sur le dos des hormones de grossesse ?). Je crois que c'est un peu trop pour mon coeur de maman de voir ma fille grandir et évoluer <3

Par contre, j'aurais aimé faire plus connaissance avec les mères des camarades de classe de la Miss. La grossesse m'a empêché de m'impliquer dans les sorties scolaires/kermesse (d'ailleurs, j'ai accouché ce jour-là :D) ; certaines mères de famille font également tout pour pas que tu t'intègres ^^' Heureusement, certaines sont adorables (j'ai découvert qu'un camarade vivait également dans notre résidence et qu'un autre a eu un petit frère une semaine après la naissance de la petite soeur de la Miss) et j'espère pouvoir tisser plus de lien l'année prochaine :D

Du positif

Bref, la Miss a appris à être autonome et depuis quelques jours, elle nous demande :

C'est quand qu'on va chez les Moyens ?

Attends, il y a le centre de loisirs et les vacances avant.

Et demain, il y a école ?

Bref, une première année réussie <3

Publié dans maternelle, Miss Hérisson

Commenter cet article

Picou 11/07/2017 21:58

Incroyable les évolutions en cette première année, je suis bien d'accord! moi j'étais aussi bluffée de la façon dont ses dessins de bonhomme changeaient au fur et à mesure et devenaient de plus en plus fournis!

Madame Hérisson 12/07/2017 11:06

Oui, à la rentrée, elle faisait à peine un rond o_O